Notre histoire

... comment tout a commencé

Notre activité dans ce secteur a débuté à la fin du 19ème siècle. L'entreprise s'appelait alors Dau & Compagnie et avait son siège social à Hambourg. L'objectif premier de la société était le commerce de matériaux et outils destinés aux relieurs. Le mode de transport était à l'époque la « charrette écossaise » hambourgeoise. L'arrière-grand-père du propriétaire actuel Hans-Hinnark Schmedt, acquit l'entreprise au début du 20ème siècle.

 

Dans les années 30, Käthe Schmedt reprit l'entreprise et la dirigea avec une « main de fer » à travers des temps difficiles marqués par la guerre, la destruction et la reconstruction. Plus tard dans les années 50, le père Hans-Heinrich Schmedt joignit l'entreprise et posa les jalons de son développement comme société d'ingénierie internationale. Avec la presse à gaufrer PräGnant, il posa la première pierre d'une série de machines à relier utilisées de nos jours dans le monde entier.

 

La PräGnant a été présentée pour la première fois au public en 1967 au salon international Druppa à Düsseldorf. C'est ainsi que Schmedt acquit sa renommée internationale. Par ailleurs, en tant que grossiste, l'entreprise a toujours eu des contacts avec de nombreux relieurs et était déjà le premier fournisseur dans ce secteur dans les années 60.



Développement de l'entreprise

Au milieu des années 70, Dau & Compagnie fut renommée Hans-Heinrich Schmedt et acquit deux succursales : l'une située à Hambourg (Wandalenweg) pour le commerce de gros et l'autre à Wessenstedt près d'Uelzen (au sud d'Hambourg) pour la fabrication de machines. En 1974, l'entreprise individuelle devint une société en commandite et Hans-Heinrich Schmedt reçut une distinction de la part du BDBI pour ses mérites au service des artisans relieurs. À la fin des années 70, la quatrième génération fit ses débuts dans l'entreprise familiale avec Hans-Hinnark Schmedt qui introduisit le premier ordinateur et promut l'entreprise. Celle-ci se caractérisa bientôt par une gestion moderne et au milieu des années 80, Hans-Jörn Schmedt commença à diriger aux côtés de son frère, reprenant la fabrication des Prä-machines en tant qu'ingénieur en génie mécanique.

Deux secteurs d'activité s'établissent sur le marchét

Sous l'impulsion des deux frères, de nouvelles machines furent développées comme par exemple l'emboîteuse PräLeg et la presse PräForm. Avec ces deux machines, Schmedt devint LE spécialiste de la fabrication de machines destinées aux ateliers de reliure. D'autres machines suivirent rapidement et furent fabriquées sur des machines CNC ultramodernes. Parallèlement à cela, Schmedt continua à développer son commerce de gros qui devint indispensable aux artisans relieurs. Ainsi, la demande de livres fabriqués en petite série avec une couverture rigide, se fit de plus en plus importante. À l'aide de l'informatique et d'une gestion des marchandises, Hans-Hinnark Schmedt optimisa la partie commerciale et fut le premier du  secteur à publier un catalogue et une liste de prix. Ceci servit de base de travail à de nombreux relieurs pour leurs calculations.

Les années de coissance

Au début des années 90, Schmedt devient une société en nom collectif et déménage dans de nouveaux locaux avec 15 employés. En 1995, l'entreprise participe pour la première fois au salon international Druppa. Suite à la cessation des fonctions de Hans-Heinrich Schmedt, Schmedt passe du statut d’oHG à e.K. (inscrite au registre du commerce) à la fin des années 90, dont le proprétaire est Hans-Hinnark Schmedt. L'entreprise de fabrication de machines implantée à Wessenstedt entre Lüneburg et Uelzen voit l’arrivée de 15 autres employés à Hambourg, complétant ainsi la première équipe de 15 employés pour la fabrication des machines.

À partir de l'année 2000, Schmedt se modernise avec la construction de deux sites de production et une filiale à Munich (Braunwarth & Lütke). En 2003, suit le déménagement de l'entreprise dans de nouveaux locaux avec plus de bureaux, ainsi qu'un entrepôt à hauts rayonnages afin d'y stocker plus de 10 000 articles. Le salon Drupa 2004 génère une forte demande en machines et est l'élément déclencheur pour la construction d'une nouvelle usine de machines à Bienenbüttel. Désormais, Schmedt emploie 40 employés et ouvre le premier magasin en ligne.

 

Schmedt devient une marque reconnue et obtient une identité d'entreprise ainsi qu'un nouveau logo. En 2007, le service de fabrication de machines fête ses 40 ans et en 2008, Schmedt est représentée au salon Druppa avec un stand d'une superficie de 180 m². L'impression numérique et la fabrication de livres photos nécessitent des Prä-machines. Le nombre d'employés passe à 50 et Schmedt forme également six jeunes.

Le début des années 2010 est marqué par une détérioration de l'économie globale et de l'industrie de fabrication du livre. Schmedt s'adapte aux nouvelles exigences et développe de nouvelles machines au design moderne. Une multitude de processus au sein de l'entreprise est optimisée en parallèle, par exemple l'agrandissement du site à Bienenbüttel avec un nouvel entrepôt. À Hambourg, est construit un nouveau centre de démonstration pour la présentation des machines et le premier catalogue est envoyé comme édition cartonnée (couverture rigide).  

Au salon Drupa 2012, Schmedt présente la nouvelle PräLeg et la PräKant. Ce salon représente un tournant dans l'industrie de l'imprimerie et de la finition de livres.

En 2013, suite à l'annulation du salon Digimedia, Schmedt organise avec le BDBI les Hardcover Days II, au cours desquels le Hardcover Award est décerné pour la première fois en coopération avec le Bindereport. A lieu également une journée portes ouvertes pour les enfants.

Le nouveau magasin en ligne est lancé avec succès et optimise de ce fait le commerce de l'entreprise sur internet. Des pièces de rechange y sont notamment proposées pour les Prä-machines. Schmedt adapte ainsi sa propre structure et son réseau de distribution international au marché en développement. En 2013, l'industrie de fabrication du livre est à nouveau au premier plan, avec en particulier la présentation de la PräGnant XS lors de salons spécialisés. Schmedt soutient l'industrie de fabrication du livre non seulement à travers la vente de ses machines et produits, mais aussi comme membre donateur auprès de nombreuses institutions. L'entreprise fait également ses débuts au salon international du livre de Francfort, en 2014.

En 2015, l'entreprise est renommée Schmedt GmbH & Co.KG. Le propriétaire veut ainsi s'assurer qu'elle continue d'être dirigée dans une tradition familiale. Par ailleurs, plusieurs salons et foires sont de nouveau prévus, dont les Hardcover Days à Hambourg.

praegnant_alt
1967 la premiere PräGnant

schmedtkg-jpg-213x149-fo

80`s: Schmedt au Wandalenweg

SW


altes_geb-jpg-220x220-fo
90`s: Schmedt au Billwerder Ring

schmedt_logo_r-gif-152x79-fo
Schmedt´s logo en 2005

gebaude_07-jpg-276x150-fo

2000´s: Schmedt au Dwengerkamp

schmedt_logo_2-jpg-152x34-fo
Schmedt ´s logo actuel

hbubi_ec3-jpg-140x133-fo
Relieur historique Janssen

p_typ_2012-jpg-150x214-fo
Noveau
design pour les the machines

luftbild1u3-jpg-200x134-fo
Siége social et le democenter
au Dwengerkamp dans Hambourg

familie_schmedt
La famille Schmedt á 2014

Schmedt_Drupa-2016
Schmedt au Drupa 2016

Regardé récemment